• Home
  • Divers
  • Spécial tournoi des 6 nations : Régale-toi avec le jeu de la biscotte !

Spécial tournoi des 6 nations : Régale-toi avec le jeu de la biscotte !

TESTA l’occasion du tournoi des 6 nations 2017 nous avons voulu abordé un sujet bien spécial qui à lieu lors des troisièmes mi-temps. Sport réputé viril, le rubgy peut toutefois surprendre à travers sa haute camaraderie une fois le match passé, par des jeux loin de l’imaginaire du Mâle Alpha.

ATTENTION : Cet article s’éloigne de nos conseils séduction et est à réserver à ceux d’entre vous qui ont le coeur bien accroché. Âme sensible s’abstenir de lire cet article !

Connaissez vous le jeu de la biscotte ? Aussi pratiqué par les sportifs dans certains milieux, lors de la troisième mi-temps, après un match. Le principe de base est simple : les participants se réunissent autour d’une biscotte. Le jeu repose sur la masturbation. Le dernier joueur à avoir envoyé sa semence sur la biscotte est déclaré perdant. Il est ainsi convié à manger la biscotte ou, si il refuse, se faire sodomiser par les autres joueurs de l’équipe. Mais la pratique de ce jeu (écoeurant soit-il) est assez répandue à travers le monde sportif.

jeu de la biscotte

Le jeu de la biscotte n’est pas un mythe

jeu de la biscotteBien qu’à première vue ce jeu paraît être sorti de l’imaginaire, il n’en est pas du tout un mythe. En effet, une simple petite recherche sur internet amène vers des centaines de résultats et témoignages divers sur le sujet.

Il s’avère que ce jeu (un peu idiot sur les bords) était très répandu dans les années 2000. Aujourd’hui, le phénomène s’est un peu estompé mais reste présent chez les jeunes ados en pleine poussée hormonale.

Au fil des recherches effectuées sur le sujet, on a pu noter que le milieu où ce jeu est (ou était) le plus répandu est un sport collectif pourtant de réputation assez viril : le rugby.

Les règles détaillées du jeu de la biscotte

Le jeu de la biscotte se joue uniquement entre hommes, puisqu’il s’agit de masturbation masculine. Plusieurs hommes (en général de 4 à 7 ou 8) forment un cercle autour d’une biscotte posée sur une table.

Au top départ, la masturbation commence. Le but du jeu est de jouir le plus vite possible et de déverser le sperme sur la biscotte. Le dernier à le faire est le perdant.

Ce même perdant devra manger la biscotte devant les autres ou bien, si il refuse, devra accepter d’être sodomisé par les autres joueurs.

Une variante à ce jeu (ou une suite, pour les plus courageux) est le concours de distance d’éjaculation. Comme son nom le suggère très fortement, le but de ce jeu est d’envoyer son sperme le plus loin possible. Si un joueur réalise un score inférieur à 30 centimètres, il est immédiatement disqualifié et sodomisé.

Le gagnant final est récompensé par une gorge profonde. (Ndlr : si l’on peut appeler ça une récompense, chacun ses goûts).

Un témoignage réel

Participer à ce jeu est peut être à la portée de tous, mais certainement pas aux goûts de tout le monde. Il est ainsi parfois rigolo de lire les déboires de certains joueurs ayant participé à ces jeux.

Voici dans les lignes qui vont suivre un témoignage réel (sous couvert d’anonymat) d’une personne ayant participé au jeu de la biscotte.

Le perdant sceptique

« Nous nous masturbions autour de la fameuse biscotte avec 4 potes, quand un de mes compatriotes de branlette éphémère a jugé opportun le moment d’attirer mon attention sur mon sexe de petite taille. En effet, mes trois autres potes se sont bien amusés de mes 7 centimètres de long et cela m’a complètement gêné. Vous imaginez la suite : j’ai fini dernier et ai donc remporté en guise de trophée une bonne biscotte pleine de sperme à déguster. Dès la première micro bouchée, j’ai manqué de vomir. Un de mes camarades m’a proposé de pratiquer une fellation au reste des gars pour ne pas avoir à manger la biscotte. Sans hésiter, je me suis exécuté jusqu’à ce que, tour à tour, ils jouissent à nouveau. J’ai même eu à faire des gorges profondes. Mais je regrette un peu. Aurai-je du rester sur la biscotte ? ».

Conclusion, dois-je essayer le jeu de la biscotte ?

Il nous est impossible de trancher à votre place. Si des camarades vous l’ont proposés et que cela vous tente, pourquoi pas. Une chose est sûre cela dit, ne vous forcez pas (car pour le perdant, la limite entre le viol et le consentement dans ce jeu est assez fine). Si ce n’est pas votre truc, n’y participez pas.

Il est également important de prendre en considération les risques de transmission des IST (infections sexuellement transmissibles). Ce risque étant souvent sous évalué par les jeunes ados, public cible de ce jeu. Nous ne sommes pas ici pour faire la morale ou des leçons de prévention sur le sujet mais nous pensons qu’il est utile de rappeler quelques bases.

Ainsi, si vous n’avez pas peur de devoir manger une biscotte remplie de sperme, faire une fellation à un pote ou bien même vous faire sodomiser, alors vous pouvez envisager de participer au jeu de la biscotte.